L’importance de la prière

Publié le par Tcholébo

 
 
 
 
                                                      
 
            
 
 
J’ai choisi de vous parler de l’importance de la prier, car il y a pas mal des musulmans qui prendre le faite de ne pas faire la prière a la légère, parfois en regardant des fatwa ça fait mal au cœur :  mon père a soixante ans et il n’a jamais fait la prière, ma mère ne fait la prière que occasionnellement, mon mari a arrêté de prier, des jeunes qui font la prière que le vendredi et pendant le mois du Ramadan et des filles qui portent le voile et elles ne prient pas et la liste et très longue. Pour cela chers lecteurs et lectrices si vous connaissez quelqu’un qui fait pas la prière essayez de lui parler de l’importance de la prière essayer de le conseiller avec sagesse bien sure. Voila un article qui parle de l’impact et importance de la prière, et que peux vous aider pour vous argumenter au près des gens qui ne font pas la prière.
 
Impact et importance de la prière
 
La prière est la relation spirituelle qui lie le musulman à son Créateur et qui entretient le lien initial : la foi. Ainsi, Allah l’Exalté enjoint le croyant d'accomplir la prière pour se souvenir de Lui et L'invoquer : « [...] Accomplis la prière pour M'avoir en ta pensée. » (Sourate 20-14).
 
La prière est telle une lumière qui illumine l'âme humaine, de manière à ce que le musulman ait une vision particulière de la vie. Cette vision repose sur la compréhension des lois prescrites par Allah  et le respect de Ses interdits. Ce qu'Allah l’Exalté présente comme grand, le musulman le considère comme tel, et ce qu'Allah  dédaigne comme futile, le musulman le prend pour tel. Ainsi, le croyant ne ternit pas la pureté de sa foi et ne se laisse pas aller aux désirs et aux passions, car il ne veut pas s'attirer la colère d'Allah. 
 
Le Très-Haut dit : « [...] La prière préserve des turpitudes et des actes blâmables [...] » (Sourate 29-45).
 
Les bienfaits de la prière
 
 
Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salem) a dit : « La prière est une lumière.» (Rapporté par Muslim).
 
Si l'on peut comparer les péchés à des microbes ou à des insectes nuisibles, on peut dire de la prière qu'elle est semblable aux antibiotiques ou aux insecticides qui tuent tout ce qui nuit à l'homme. Cette métaphore se dégage, de toute évidence, du verset qui dit: « Accomplis la prière aux deux extrémités du jour, à certaines heures de la nuit ! Les bonnes actions dissiperont l'effet des mauvaises [...] » (Sourate 11-114).
 
Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salem) a dit : « Tout musulman qui, à l'heure exacte de la prière, fait bien ses ablutions, se prosterne avec humiliation et sincérité, voit tous ses péchés expiés, sauf s'il commet un péché capital. Cela vaut tout au long de sa vie. » (Sahïh Muslim).
 
`Uqba ibn Amr (Allah soit satisfait de lui), un Compagnon du Prophète  (Salla Allah ‘alih wa salem), rapporte la parole suivante du Prophète : « Tout musulman qui fàit ses ablutions dans les règles et qui accomplit sa prière comme il se doit, sachant la valeur de toute parole prononcée au cours de la prière, repart [innocent], comme s'il venait de naître.  » Hadith rapporté dans le recueil de Muslim (Sahïh Muslim).
 
Tant qu'il est en état de prière, le musulman est entouré d'un halo de lumière divine. Les anges de la miséricorde l'entourent, suivent ses mouvements, comptent ses pas et ses gestes, se bousculent pour être auprès de lui quand il s'assoit en attendant la prière, l'écoutent quand il invoque le nom d'Allah en Le glorifiant et Le louant ou quand il récite les versets coraniques ou salue le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salem).
 
 Tels sont les bienfaits de la prière qui font que le croyant mérite la satisfaction d’Allah, Son pardon et Son Paradis. Abû Hurayra (Allah soit satisfait de lui), rapporte que le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salem) a dit : « La prière collective vaut vingt-cinq prières chez soi ou sur le lieu de commerce [ou de travail]. Quand l'un de vous fait ses ablutions comme il se doit, et quitte son domicile uniquement dans le but d'aller à la mosquée pour prier, chaque pas qu'il fait sur le chemin de la mosquée l'élève d'un degré [dans la piété] et effâce un de ses péchés. Tant qu'il est sur le lieu de la prière et tant qu'il est en état de pureté [tant que ses ablutions sont valides], les anges le saluent et prient pour lui en disant : " Allah, salue-le et, fais-lui miséricorde. " Tant qu'il attend la prière, il est considéré comme dans un état de prière. » Hadith authentifié, rapporté par Muslim, Abü Dâwûd, at-Tirmidhî et Ibn Mâja.
 
Abû Hurayra (Allah soit satisfait de lui) rapporte également le hadith suivant du Prophète (Salla Allah ‘alih wa salem):  « Des anges vous rendent visite la nuit et d'autres le jour, à l'heure de la prière de l'aube [Sobh] et à l'heure de la prière de la fin de l'après-midi [`asr], puis ils remontent vers les Très-Haut qui leur demande - tout en sachant la réponse : " Que faisaient Mes créatures à l'heure où vous les avez quittés ? " Ils répondent: " Nous les avons laissés en train de prier; et quand nous les avons rejoints, ils étaient aussi en train de prier. "» Hadith authentifié, rapporté par Muslim et Bukhârî.
 
Le foyer musulman
 
Le foyer musulman est un foyer dont les membres entament la journée en invoquant Allah, en Le glorifiant, en lisant le Coran et en faisant la prière, en s'agenouillant devant Allah et en se prosternant devant Sa Grandeur, en levant les bras pour solliciter le Très-Haut, pour qu'Il allège les fardeaux, réalise les voeux, facilite les tâches, ouvre les coeurs au bien et aide les travailleurs à gagner leur pain de manière licite.
Un foyer musulman est un foyer dont les membres répondent à l'appel de la prière à tout moment, obéissent aux ordres d'Allah et respectent Ses interdits. Des hommes et des femmes y vivent avec Allah, de Qui ils puisent le soutien, le bonheur et la victoire. Ils s'en remettent à avec amour et crainte, et comptent sur Son aide dans toutes les situations. La prière établit, en effet, une relation continue avec Allah. Elle est lumière et miséricorde. Elle ouvre le chemin vers la satisfaction d'Allah et vers Son Paradis. Elle garantit Son soutien et Sa protection.
 
La prière renforce les liens parmi les croyants
 
                                
 
Par ailleurs, la prière permet de renforcer les liens parmi les croyants. Le musulman, lorsqu'il se rend à la mosquée dans le but de plaire à Allah, rencontre son frère [ou sa soeur], se place à côté de lui pour prier, emprunte le même chemin pour aller à la mosquée ou s'en retourner, se lie ainsi d'une amitié saine et pure. C'est ainsi qu'ils ont envie de faire plus ample connaissance et partager leurs sentiments et leur foi. Une union sacrée, faite de la lumière divine, les lie ainsi et donne naissance à la fraternité, ciment de la solidarité de la communauté musulmane.
La prière est une discipline qui nous apprend à organiser notre temps, à être attentif à la propreté, à associer le geste et l'idée, le savoir et la pratique, à établir un équilibre entre l'élévation de l'âme et la culture de l'esprit. Par la prière se fait l'éducation islamique de l'être humain.
 
 
L’importance de la prière
 
                            
Si l'on qualifie les différents éléments du culte musulman comme les piliers de l'islam, la prière est certes le pilier central. Après la shahâda qui consiste en la profession de la foi, la prière est l'acte le plus important pour le musulman. Elle représente avec la foi (al-imân) la base de la croyance musulmane.
C'est le seul élément du culte musulman qui a été prescrit lors d'une magnifique cérémonie céleste. Le Prophète  (Salla Allah ‘alih wa salem) a reçu ce commandement, sans l'intermédiaire de l'Ange Gabriel, d'Allah directement, la nuit de son ascension vers le Ciel.
Le Coran et la Sunna accordent une place prépondérante à la prière, qui n'a d'égale que celle de la foi. Ces versets coraniques et paroles du Prophète qui traitent de la prière sont trois fois plus nombreux que les versets et paroles traitant des autres éléments du culte.
Ainsi, les jurisconsultes, tout au long de l'Histoire, ont eu des positions différentes envers celui ou celle qui néglige la prière par paresse.
Quant à la personne qui délaisse la prière parce qu'elle ne la reconnaît pas obligatoire par mépris ou par défi, elle est désignée mécréante par la totalité des jurisconsultes musulmans. Il est regrettable de voir de nos jours un grand nombre de personnes, dites musulmanes, négliger la prière, ainsi que nombre d'autres
devoirs religieux.
 Tu seras avec ceux que tu aimes
Considérer un homme comme mécréant a plusieurs conséquences : au cas où il est marié à une femme musulmane, son mariage n'est plus valide. Si cet homme meurt, la prière funéraire ne peut être faite pour lui.
Les hadiths utilisés par les jurisconsultes pour étayer leurs positions vis-à-vis de la personne délaissant la prière par paresse sont les suivants :
Jâbir (Allah soit satisfait de lui) rapporte du Prophète  (Salla Allah ‘alih wa salem) : « La distance séparant le musulman de la mécréance est franchie quand il délaisse la prière. » Hadith rapporté dans les recueils de Ahmad, Muslim, at-Tirmidhî et Ibn Mâja.
Burayda (Allah soit satisfait de lui) rapporte du Prophète (Salla Allah ‘alih wa salem): « Le pacte entre eux [ceux qui embrassent l'islam] et nous est symbolisé par l'accomplissement de la prière. Celui qui la délaisse, il renie la foi.  » Hadith rapporté par Ahmad et les auteurs de Sunan.
 
`Abdallah ibn Shafiq al-Uqayli (Allah soit satisfait de lui) dit : «Les Compagnons de Muhammad (Salla Allah ‘alih wa salem) ne considéraient comme acte de mécréance que le fait de délaisser la prière » Hadith rapporté par At-Tirmidhi et al Hâkim.
 
                   
"lorsque tu veux parler à Allah fais ta prière. Lorsque tu veux qu'Il te parle, lis le Coran" (Imam Ibn Hanbal)

Qu'Allah le Très-Haut vous protège.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article