Mercredi 10 octobre 3 10 /10 /Oct 14:31
 
 
                               
 
 
                           
 
 
 
moise interrogea son seigneur sur six qualites qu'il pensait trouver en lui-même et une septième que moise n'aimait point-il dit:<<seigneur,lequel de tes serviteurs est le plus pieux?
 celui qui mentionne Allah et noubli pas de le faire.
-lequel de tes serviteurs est le mieux guidé?
 celui qui suit la lumière.
-le quel de tes serviteurs est le plus juste?
 celui qui juge pour les gens comme il le fait pour lui-même.
-lequel de tes serviteurs est le plus savant?
 celui qui n'est jamais satisfait de son savoir,qui joint les connaissances des autres aux siennes.
-lequel de tes serviteurs est le plus puissant?
 -celui qui pardonne quand il peut se venger.
-lequel de tes serviteurs est le plus riche?
 celui qui se contente de ce qui lui est accordé.
et lequel de tes serviteurs est le plus pauvre?
 -un homme qui n'est  jamais satisfait.
 
mohamed(saw) a dit: la richesse est celle de l'âme.si Allah veut du bien à un serviteur,il enrichit son âme et lui met la foi dans le coeur.
et s'il veut du mal à un serviteur,il fera la pauvreté devant ses yeux
 
 
 
 
 
 

                  

 

 


Par Tcholébo - Publié dans : Vient de paraître
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 7 octobre 7 07 /10 /Oct 12:25
QUESTIONS DANS LA TOMBE
 Quand l’être humain rend l’âme et est enterré, il entre dans la première étape de la vie de l’Au-delà.
En effet, la tombe constitue la première des stations de l’Au-delà.
D’après Hani, l’affranchi d’Outhman , quand ce dernier arrivait à une tombe, il pleurait au point de mouiller sa barbe et on lui disait :   « Tu te souviens du paradis et de l’enfer sans pleurer, mais là tu pleures ! ? ». C’est parce que le Messager d’Allah a dit : la tombe constitue la première étape de la vie future ; si l’on franchit cette étape avec succès, les autres seront plus faciles, et si l’on y échoue, le reste sera plus dur. »
Le Messager d’Allah a dit : « Je n’ai pas vu un spectacle plus affreux que la tombe » (rapporté par at-Tirmidhi, 2308 et par Ibn Madja, 4567 et déclaré bon par al-Albani dans Sahih al-Djami, 1684).
     Deux anges seront chargés de venir interroger le mort sur ce qu’il croyait ici-bas à propos de son Maître et Son Prophète. S’il répond bien, tant mieux pour lui. Autrement, ils le frapperaient très durement.
S’il était un homme de bien, des anges blancs se présentent à lui. S’il était un homme du mal, il recevra des anges noirs. Voilà l’épreuve qu’il subira.
D’après Aïcha , le Prophète disait :
« Mon Seigneur ! Je sollicite Ta protection contre la paresse, l’extrême vieillesse,  les dettes et les péchés. Mon Seigneur ! Je sollicite Ta protection contre le châtiment et les épreuves subis en enfer, contre les épreuves de la tombe, contre le châtiment infligé dans la tombe, contre le mal inhérent à l’épreuve que la richesse constitue, contre le mal inhérent à l’épreuve que la pauvreté constitue et contre les épreuves véhiculées par l’Antéchrist.
Mon Seigneur ! Lave mes fautes avec de l’eau constituée grâce à la fonte de la glace et de la grêle. Purifie mon cœur des péchés comme on purifie un vêtement blanc de toute souillure. Eloigne moi de mes péchés comme tu as éloigné le couchant du levant. » (rapporté par al-Boukhari, 6014).
Ibn Hadjar a dit : « Les épreuves de la tombe renvoient à l’interrogatoire menée par les deux anges ». Fateh al-bari, 11/177. Al-Moubarakfouni a dit : « l’épreuve de la tombe » consiste dans la confusion manifestée dans la réponse aux questions des deux anges. Touhfat al-Ahwadhi, 9/328.
     S’agissant des questions que les anges poseront au mort dans la tombe, voici un hadith qui en donne l’explication.  Al-Baraa ibn Azib a dit :
« Nous sortîmes avec le Messager d’Allah pour accompagner la dépouille mortelle d’un homme issu des Ansar à sa dernière demeure. Nous arrivâmes à la tombe avant qu’elle ne fût complètement creusée et nous nous installâmes avec le Messager autour de la tombe, dans un silence tel qu’on dirait que des oiseaux perchaient sur nos têtes.
En ce moment, le Prophète tenait un bout de bois et perçait le sol avec. Et puis il éleva sa tête et dit : implorez la protection d’Allah contre le châtiment infligé dans la tombe (il le dit trois fois ou deux ).
Puis il poursuivit : « quand un fidèle serviteur quitte ce monde pour l’Au-delà, il lui vient depuis le ciel des anges blancs dont le visage est aussi radieux que le soleil. Ils s’installeront à vue d’oeil de lui et seront munis de linceuls et du parfum paradisiaques.
C’est alors que l’ange de la mort viendra s’asseoir près de sa tête et lui dira : ô bonne âme ! Sors pour jouir du pardon et de la miséricorde divine. Elle sortira en coulant comme une goutte d’eau qui échappe de la bouche d’une carafe. Quand l’ange de la mort recevra l’âme, les autres anges s’en saisiront tout de suite et la mettront dans le linceul et la baigneront dans le parfum et elle en recevra la meilleure odeur de musc sur terre.
Les anges remonteront porteurs de cette âme, et chaque fois qu’ils passeront auprès d’un groupe d’ange, ceux-ci diront : « quelle est cette bonne âme ? » - Ils répondront : c’est celle d’Un tel fis d’Un tel en employant les meilleurs noms que le défunt avait dans sa vie d’ici-bas. Arrivés au ciel le plus bas, on en sollicitera l’ouverture qui sera obtenue sitôt demandée. Au niveau de chaque ciel l’âme sera accueillie par les meilleurs et accompagnée jusqu’au ciel suivant ; et ce jusqu’à son arrivée au septième ciel.
C’est alors qu’Allah dira :  "Placez les écritures concernant mon serviteur dans les plus hautes sphères du septième ciel. Puis ramenez-le à la terre puisque c’est à partir d’elle que j’ai créé mes serviteurs et c’est en elle que je les retournerai et c’est à partir d’elle que Je les ressusciterai."
Et son âme sera ramenée à son corps, et deux anges se présenteront à lui et le mettront debout et lui diront :
  « Qui est ton Maître »    « Allah est mon Maître »
« Quelle est ta religion ? »   « L’Islam est ma religion »
« Qu’en est-il de cet homme qui vous a été envoyé ? »  « Il est le Messager d’Allah » « Comment l’avez-vous su ? »
« J’ai lu le livre d’Allah et y ai adhéré et cru en lui »
 
Une clameur dira depuis le ciel : « Mon serviteur a dit vrai. Préparez-lui un lit et des vêtements au paradis. Ouvrez-lui une porte débouchant sur le paradis de sorte qu’il pourra en recevoir l’avant-goût et la fraîcheur.  On lui élargira sa tombe l’espace d’une vue d’oeil, et un homme se présentera à lui pour lui dire ceci : « sois rassuré que ce jour est celui qui t’était promis. »
    « Qui es-tu puisque ton visage présage du bien ? ! » -   « Je suis ta bonne oeuvre ! »
« Maître, fais venir l’Heure pour que je puisse rejoindre ma famille et mes biens »
Quand un serviteur infidèle quitte la vie d’ici-bas pour l’Au-delà, lui viendront du ciel des anges noirs munis de serviettes dures et ils s’installeront à vue d’oeil de lui. Puis l’ange de la mort viendra s’asseoir près de sa tête et dira : « ô âme mauvaise ! Sors pour faire l’objet de la colère d’Allah et Son dépit. L’âme se dispersera alors dans son corps. Mais on l’en extraira de manière à déchirer les veines comme une brosse en fer que l’on retire de la laine mouillée. L’ange de la mort la prendra. Et les autres anges s’en saisiront tout de suite et l’envelopperont dans leurs serviettes dures dont se dégagera l’odeur la plus nauséabonde sur terre. Ils remonteront avec cette âme et, chaque fois qu’ils passeront près d’un groupe d’anges ceux-ci diront :
  « Quelle est cette mauvaise âme ? » -  « C’est Un tel fils d’Un tel » en employant les plus désagréables noms dont on l’appelait ici-bas. Et, ce jusqu’à ce qu’ils arrivent au ciel le plus bas. Puis ils en demanderont l’ouverture mais ne l’obtiendront pas. Là, le Prophète = récita le verset :
 
« Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s' en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes.. » [ Sourate 7, verset 40 ]
Allah le Puissant et Majestueux dira : "Mettez les écritures concernant mon serviteur dans un registre placé dans la plus basse couche de la terre. Puis ramenez-le sur terre puisque c’est à partir d’elle que J’ai créé les humains et c’est en elle que Je les retournerai et c’est d’elle que je les ressusciterai."
Son âme sera jetée alors. Selon le rapporteur, le Prophète récita ce verset :
« [ ... ] quiconque associe à Allah, c' est comme s' il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond. »  [ Sourate 22 :  verset 31 ]
Le Prophète poursuit : « c’est alors que l’âme du défunt sera ramenée à son corps et les anges l’interrogeront en ces termes :
     « Qui est ton Maître ? »
     « Eh bien, eh bien. Je ne sais pas »
  « Quelle est ta religion ? »
   « Eh bien eh bien. Je ne sais pas. »
 
Une clameur dira depuis le ciel : préparez-lui un lit et des vêtements en enfer. Ouvrez-lui une porte débouchant sur l’enfer. Chaleur et vent brûlant lui viendront de là et sa tombe sera rétrécie de sorte que ses côtes se croiseront. Puis un homme au visage désagréable, aux vêtements désagréables et à l’odeur nauséabonde lui dira : « Sois assuré que ce jour est le mauvais jour qui t’était promis ».
« Qui es-tu puisque ton visage présage du mal ? »   -   « Je suis ta mauvaise oeuvre »
« Maître, ne fais pas venir l’Heure »
[ Rapporté par Abou Dawoud, 4753 et par Ahmad (18063), auteur de la présente version déclarée authentique par al-Albani dans Sahih al-Djami, 1676.]
Ce qui est vrai c’est que les deux anges n’interrogeront le mort dans sa tombe que sur des questions relevant du dogme.
Et Allah est le plus Savant.
                       Cheikh Saleh el Mounajeed
Seigneur ! Nous sollicitons Ta protection contre le châtiment et les épreuves subis en enfer,
contre les épreuves de la tombe et contre le châtiment infligé dans la tombe ...
 
{ Tu verras, ce Jour-là les coupables enchaînés deux à deux. Leurs tuniques seront faites de goudron; le feu couvrira leurs visages }
[Sourate 14, versets 49-50]

    
                           Qu'Allah nous en préserve
        - Allahouma amine
 
                             
 Salam Alaykoum 
 
Par Tcholébo
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 4 octobre 4 04 /10 /Oct 09:27
^
 
 
 
 
 
 
 
      bismillah

 
 
 
 
 
 
Le hijab est une obligation!!


kerudung-kombinasi.jpg





Allah dit:

Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté et de ne montrer de leurs que ce qui en parait et qu'elles rabattent leurs voiles sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'a leurs maris, ou leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques males impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas de leurs pieds de façon a que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous à Allah, O croyants, afin que vous récoltiez le succès" Sourate 24 verset 31


" O, Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles; elles en seront plus vite reconnue et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux" Sourate 33, verset 59
....


C
ependant, certaines soeurs ont plusieurs prétexte pour ne pas le porter; comme:

* "
Je suis encore trop jeune! Et j’ai encore toute la vie devant moi!"
Mais qui te dit que tu vivras assez longtemps!...

O
u encore :

* "
Oh inchallah, je le mettrais des que je serais marier!"
encore une fois qui te dit qu’ Allah te laissera vivante jusqu'a cette période!...

O
u encore :

* "
Je suis pas encore prête, et c’est la honte de le porter surtout dans un pays non musulman"
Franchement Oukhty, t'auras pas honte de dire sa devant Allah au Jour du Jugement!!!

M
ais encore :

* "
Je peux pas supporter le regard des gens et les insultes, c’est trop pour moi!!"
Oukhty, sache que le regard des gens, moi j'appelle pas sa une épreuve! Pourquoi, parce que si tu lis les histoires des gens qui ont cru en Allah, tu verras des épreuves qu'on peut même pas imaginer; telles que:
- l'histoire du grand fossé; des gens qui ne voulaient pas rejeter leur foi; alors ils ont été lancer dans des grands fossés ou il y'avait du feu ( soubhanallah)
-ou encore le prophète Ibrahim, qui a été jeter dans un feu; mais avec la volonté d'Allah, cela ne lui a rien fait...

E
ncore :

* "
Mes parents sont pas d'accord, et si je le met ils me chassent de la maison"
C’est vrai que ce problème la arrive à beaucoup de soeurs avec même des parents qui sont musulmans (soubhanallah). Mais faut que tu sache Oukhty que c’est une sorte de menace que certains parents ne respectent pas mais c’est vrai que d'autre ne cède pas! Mais que cette menace n'a rien à voir avec celle que Allah peut t'infliger en signe de désobéissance. Alors à partir de ce moment là, te plis tu aux règles d'Allah ou a celui de tes parents?
Cette question toi seule peut y répondre oukhty, même si elle reste évidente pour certaine personne!!

Allah dit :

« Parmi les gens il en est qui disent : Nous croyons en Allah. Mais lorsqu'on leur cause du tort pour Allah, ils mettent sur un pied d'égalité l'épreuve des gens et le châtiment d'Allah »


D
onc les soeurs, craignez Allah et sachez que le mot "mouslim", veut dire être soumis. Soumise non pas à nos maris, ni à nos frères (comme le prétendent beaucoup de gens !), mais soumise à ALLAH!! Alors tu te doit de Lui obéir, et sache que endurer dans le chemin d'Allah de tels épreuves c'est normal; car

Allah dit:


1) Alif, Lam, Mim
2) Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire: "Nous croyons" sans les éprouver?
3) Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux. Ainsi Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent…" Sourate 29 verset 1, 2,3


A
lors chère soeur, ne désespère pas et prend Allah comme allié, car c'est Lui le Protecteur, le Tout Miséricordieux, le Clément... et c'est certes à Lui que nous appartenons et c'est vers Lui que ce fera le retour!!


source
R
éfléchissez bien les soeurs, et qu'Allah vous protège! AmineP lusieurs éléments nous prouvent que le hijab est une obligation, ne venant pas de l'homme mais d'Allah. Il y a dans le Coran plusieurs preuves se reflétant à ce sujet:
                              Salam Alaykoum                     
Par Tcholébo
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 2 octobre 2 02 /10 /Oct 11:32
                           
 
 
 
 
 
 

Carte d'indenté



Nom : L'être humain descendant d'ADAM et EVE.

Nationalité : Originaire de l'argile boueuse :
« Quand ton Seigneur dit aux Anges: "Je vais créer d'argile un être Humain" » (
Coran 38 : 71)

Adresse : Un domicile éphémère sur la planète terre :
« Nous vous avons établi sur la terre ; Nous vous y avons donné des moyen de vivre. Comme vous êtes peu reconnaissants ! » (Coran 7 : 10)

Lieu de départ : Quelque part en ce bas monde :
« . et personne ne sait dans quelle terre (lieu) il mourra Certes Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur » (Coran 31:34)

Heure de départ :
« . le jour où ils entendront le Cri pour de vrais. Voilà le jour de la résurrection» (Coran 50 : 42).
« Oui, la science de l'heure est auprès d'Allah. » (Coran 31 : 34)

Lieu D'arrivée : La demeure éternelle de l'au-delà :
« . et l'on se présentera devant Allah, l'Unique, le Dominateur suprême. » (Coran 14 : 4Cool

Heure d'arrivée :
« Ce jour-là donc, les excuses ne seront pas utiles aux injustes Et on ne leur demandera pas à chercher à plaire à Allah. » (Coran 30 : 57)

Bagage permis à emporter :
- Plus ou moins 5 mètres de tissu blanc (linceul) et parfois une caisse en bois.
- Les bonnes ouvres (16 : 97) et les actes d'adoration (4 : 103) de piété (49 :13) et de soumission (2 : 112)
- Les prières des enfants vertueux et leurs demandes d'absolution (2 : 274)
- Une réalisation ou une découverte scientifique bénéfique et utile aux gens(20 : 114)

NB : Il ne vous est permis aucun sou, aucune carte de banque ou carte de crédit, aucun bijou, aucune recommandation aucun titre de noblesse. bref, aucun bien terrestre.
Tous ces bien profanes ne pourront vous être utiles, ni vous secourir, ni intercéder en votre faveur auprès du Tout-Puissant.
Bien au contraire, ils vont vous accabler et vous porter préjudice puisque vous aurez à en justifiez l'acquisition et l'utilisation.

SEUL LE SURPLUS DE POIDS EN BONNES ACTIONS EST AUTORISE !

Conditions pour bien réussir ce voyage :

Pour le voyageur; il est strictement recommandé de suivre les indications du Coran ainsi que les actes et paroles prophétiques
(Sounna), à savoir :
- La crainte (16 : 128), l'amour (2 : 165), l'obéissance (8 : 20) et le rappel constant d'Allah.
- Aimer et croire à tous ses Messagers, depuis Adam jusqu'à Mohammed(AS) et s'en tenir surtout à l'exemple et à la tradition de son ultime et dernier Messager Mohammed (SAWS)

- Pratiquer et ordonner le bien, la vertu et le convenable (3 : 104)
- Abandonné et interdire le répréhensible et l'illicite par crainte et par amour pour Allah (23 : 96)
- Pratiquer scrupuleusement « l'obligatoire » et multiplier les actes surérogatoires (5 : 1)
- La pensée continue de la mort (2 : 156), le repentir et la demande incessante de rémission des péchés (39 : 53.
- La bonté, le respect et l'obéissance vis-à-vis de ses « mère et père » (31 :14)
- La nourriture, les boissons et les vêtements doivent être licites de par leur nature et de par leur acquisition.
- Faire preuve d'honnêteté, d'altruisme, de modestie, d'ascétisme, de pudeur, d'équité, de
tolérance, de respect et de bienveillance envers le voisin et son prochain. :
« ., très certainement Nous paierons leur salaire en fonction des plus belles actions. » (Coran 16 : 96)

EVITER : - L'hypocrisie, la duperie et l'ostentation dans le discours et dans l'action,
- La perversité en privé comme en public,
- La cupidité, la prétention, l'orgueil.,
- Les grossièretés et les obscénités du langage et le dévergondage.

« Dis : Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi. Allah vous aimera et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (Coran 3 : 31)

Prenez garde ! L'ultime demeure sera soit le PARADIS, soit l'ENFER!!!
Choisissez, vous-même, en toute liberté, votre destination, bien avant l'heure de départ !

Pour plus de renseignements, veuillez vous référer au Coran et à la Sounna.
Puisse Allah nous bénir et guidez nos pas, Amine.

BON VOYAGE
AGENCE :

« Rappel ! Car le rappel est bénéfique aux croyants » (Coran 51 : 55)

« Et voilà mon chemin dans toute sa rectitude, Suivez-le donc ; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. Voilà ce qu'il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété » (Coran 6:153)


Que Dieu vous garde..
Par Tcholébo - Publié dans : Vient de paraître
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 1 octobre 1 01 /10 /Oct 10:09
 
 Salam Alaykoum 
p--tales.gif
 
 
 
L'importance du voisin
 
Allah l’Exalté dit : « Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain » (Sourate 4/36)
Selon 'Abdullàh Ibn 'Omar (Allah soit satisfait d’eux), le Messager d'Allah (P. S. soient sur lui) a dit : "Le meilleur compagnon pour Allah est celui qui est le plus gentil avec ses compagnons et le meilleur voisin pour Allah est celui qui est le plus gentil avec ses voisins". (At-Tirmidhi)
 
L'interdiction de lui nuire
 
 
 
Selon Abou Hourayra (Allah soit satisfait de lui), le Prophète (P. S. soient sur lui) a dit : "Par Allah, n'est pas croyant, par Allah, n'est pas croyant, par Allah, n'est pas croyant! "On dit : "Qui donc? Ô Messager d'Allah!". Il dit : "Celui dont le voisin n'est pas à l'abri de son mal". (Al-Boukhâri, Mouslim)
Dans une autre version de Mouslim : "N'entre pas au Paradis celui dont le voisin n'est pas à l'abri de son mal".
Selon Abou Hourayra (Allah soit satisfait de lui), le Messager d'Allah (P. S. soient sur lui) a dit : "Celui qui croit en Allah et au jour dernier, qu'il ne fasse pas de tort à son voisin!" (Al-Boukhâri, Mouslim)

 
La recommandation d'être généreux avec lui
 
 
 
Selon Abou Hourayra (Allah soit satisfait de lui), le Messager d'Allah (P. S. soient sur lui) a dit : "Ô Musulmanes! Que l'une de vous ne méprise pas le cadeau que lui fait sa voisine même ci ce n'est que le sabot d'un
 agneau". (Al-Boukhâri, Mouslim)
Selon lui encore (Allah soit satisfait de lui), le Messager d'Allah (P. S. soient sur lui) a dit : "Que l'un de vous ne refuse pas à son voisin la permission de planter une poutre dans son mur". Puis Abou Hourayra poursuit : « Qu’ai-je donc à vous voir tourner le dos à cette recommandation ? Par Allah ! Je ne cesserai pas de vous réprimander à son sujet ». (Al-Boukhâri, Mouslim)
Selon Abou Shouryh Al Khouzà’i (Allah soit satisfait de lui), le Messager d’Allah (P. S. soient sur lui) a dit : « Celui qui croit en Allah et au jour dernier, qu’il fasse du bien à son voisin ! ». (Mouslim et Al Boukhâri en partie)
Selon Abou Dharr (Allah soit satisfait de lui), le Messager d’Allah (P. S. soient sur lui) a dit : « Ô Abou Dharr ! Quand tu prépares un ragoût augmente son eau et donnes-en à tes voisins ! » (Mouslim)
Dans une autre version de Mouslim selon Abou Dharr : « Mon grand ami (P. S. soient sur lui) m’a fait cette recommandation : « Quand tu prépares un ragoût augmente son eau puis cherche une famille de tes voisins et donne-lui s’en un peu avec gentillesse ».
 
 
Le voisin le plus proche mérite le plus d’attention
 
 
 
Aicha (Allah soit satisfait d’elle) rapporte : "J'ai dit : "Ô Messager d'Allâh! J'ai deux voisins. A qui des deux dois-je faire mon cadeau ?" Il dit : "A celui dont la porte est la plus proche de la tienne". (Al Boukhâri)

 
Conclusion
 
 
 
Le Prophète (P. S. soient sur lui) a par son enseignement et ses directives, reconnu une position de première importance au voisin. De même, il a beaucoup insisté pour que celui-ci soit respecté et honoré, à tel point que, dans différents Hadiths, le Prophète (P. S. soient sur lui) a considéré le bon comportement envers le voisin comme faisant partie intégrante de la foi, mais aussi comme étant une condition pour l'accès au paradis et un moyen d'évaluation de l'amour que porte le croyant envers Allah et Son Messager (P. S. soient sur lui).
Il est ainsi rapporté dans un Hadith que le Prophète (P. S. soient sur lui) a dit en ce sens: "jibraïl (le salut de Allah soit sur lui) n'a cessé de me recommander avec insistance au sujet (des droits) du voisin, à tel point que je me suis mis à penser qu'il va en faire un héritier." (Boukhâri et Mouslim)
Dans un autre Hadith, rapporté par Abdour Rahmân Ibné Abi Qourâd (Allah soit satisfait de lui), il est dit: Un jour, le Prophète (P. S. soient sur lui) fit ses ablutions; ses Compagnons commencèrent alors à se frotter avec le restant de l'eau qu'il avait utilisé. Le Prophète (P. S. soient sur lui) leur demanda: "Qu'est ce qui vous pousse à faire ceci ?". Ils dirent: "L'amour d'Allah et de Son Messager. Le Prophète (P. S. soient sur lui) dit alors: "Celui qui désire acquérir l'amour pour Allah et Son Messager ou qui veut qu'Allah et Son Messager l'aiment, alors qu'il dise la vérité quand il parle, qu'il restitue avec honnêteté les dépôts qui lui sont confiés et qu'il se comporte bien envers les gens de son voisinage." (Bayhaqui)
 
 
(invocation relatif au hadith suivant :
 
 
ALLAHOUMA INNAKA AFOUWOU TOUHIBOUL
Par Tcholébo - Publié dans : Vient de paraître
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 28 septembre 5 28 /09 /Sep 12:14

Jours ou le jeûne est interdit :
-le premier jour des deux Aïds (Fitr et Idh'ha).
-les trois jours de " Tach'rik ". c'est-à-dire les trois jours qui suivent le premier jour de Aïd Idh'ha à mina.
-en période de menstrues et de lochies.
Les doctes sont unanimes sur la nullité du jeûne de la femme en cet état.
-le malade qui craint pour sa santé ne doit pas jeûner.

Actes à éviter en période de jeûne :
Tout en étant autorisés, ils peuvent conduire à l'annulation du jeûne.
Il faut éviter :
-d'exagérer le rinçage de la bouche et l'aspiration de l'eau par le nez au moment des ablutions.
-d'embrasser (avec un désir charnel), c'est un excitant capable de rompre le jeûne par l'émission du liquide prostatique ou entraîner au rapport sexuel, nécessitant une réparation expiatoire.
-de fixer longuement le regard sur sa femme avec désir.
-d'évoquer des images concernant la sexualité.
-de toucher un femme avec la main ou une partie du corps.
-de mâcher du chewing-gum de peur de laisser glisser des débris dans l'estomac.
-de goûter une sauce (pour voir si elle est suffisamment assaisonnée).
-de se rincer la bouche sans nécessité en dehors des ablutions.
-d'enduire les paupières de kohol le matin. L'après-midi il n'est pas décommandé.

Actes annulant le jeûne :
-l'arrivée à l'estomac d'un liquide.
-l'émission de sperme suscitée par le regard continu, ou l'imagination, par le baiser ou le toucher.
-le vomissement provoqué.
-le jeûne est annulé également en cas de contrainte à manger, à boire ou à accomplir l'acte sexuel.
-boire et manger, croyant qu'il est encore nuit, puis il se révèle le contraire.
-boire et manger en pensant que la nuit est tombée, alors qu'il fait encore jour.
-avaler un solide, non nourrissant, tel que perle ou ficelle.
-l'intention de rompre le jeûne, même sans boire ni manger.
-renier sa foi annule aussi le jeûne, même si on y retourne.

Actes autorisés pendant le jeûne :
-de se frotter les dents avec l' "Arack"
-de se rafraîchir avec de l'eau froide quand il fait chaud, soit en se baignant, soit en s'aspergeant.
-de boire, manger et d'avoir des rapports conjugaux pendant les nuits de Ramadan.
-de voyager, pendant de Ramadan, dans un but exempt de péché, même en sachant que ce voyage nécessiterait la rupture du jeûne.
-de se faire soigner par toute sorte de médicament licite, à condition qu'il n'atteigne pas l'estomac, tel qu'injection faite pour le soin et non pour la nourriture.
-de mâcher un aliment pour bébé qui ne peut s'en passer et qui ne trouve pas une autre personne pour le servir. Néamoins, il faut se garder d'en avaler.
-de se parfumer ou encenser ses habits.
Tout ses actes sont autorisés, car rien n'a été signalé pour les déconseiller.

Actes excusables :
Il est toléré :
-d'avaler sa propre salive, même abondante.
-de vomir involontairement des aliments ou des humeurs à condition, qu'une fois arrivés à la bouche, de ne rien en retourner à l'estomac.
-d'avaler une mouche malgré soi, et sans le vouloir.
-de subir l'effet de la poussière de la rue, des usines, de la fumée des combustibles et de toute vapeur inévitables.
-de se trouver en état de "janaba", même si on passe toute la journée en cet état.
-démettre du sperme pendant le sommeil. Le hadith déjà cité stipule que la responsabilité de l'enfant, du fou et de l'homme endormi est dégagée.
-de boire est de manger par mégarde ou par oubli. L'imam Malek juge qu'il est nécessaire de refaire le jeûne quand il est de caractère obligatoire par précaution et de ne pas le recommencer quand il est surérogatoire.

 
 
Par Tcholébo - Publié dans : Vient de paraître
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 28 septembre 5 28 /09 /Sep 09:19
Le  vendredi et  les invocations exaucées
 
 
 ya Allah baka roken kowa
ni na rokeke: Quelques prières très importantes:
          Commencer ses invocations par ces noms d'Allah :
Ya 'alim, ya hakim, ya 'ali, ya 'adhim. Ya dal'jalli wal ikram, ya hayyou ya qayyoum
Abû Huraïra (qu'Allah l'agréé) a dit : "Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) m'a pris par la main puis m'a dit : "Allah a créé la terre un samedi, puis y a créé les montagnes un dimanche, puis les arbres un lundi, puis Il a créé ce qui est mauvais un mardi, puis la lumière, un mercredi, puis Il y a répandu les animaux un jeudi, puis Il a créé Adam (sur lui le salut) l'après-midi du vendredi". [Rapporté par Moslem (2789) et Ahmed (8141)].
 
"Les vrais Croyants sont ceux dont les coeurs frémissent à la mention d'Allah
et quand leurs sont récités les versets, cela fait augmenter leur foi et
ils placent leur confiance en leur Seigneur." (s8/v2)
 
Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) a dit : “Le meilleur des jours où le soleil se leva est le Vendredi : c’est le jour où Adam fut créé, le jour où il fut introduit dans le paradis, le jour où il fut porté en bas sur terre, le jour où Allah le pardonna, le jour où Adam mourut, et où le Jour de Résurrection aura lieu.” [Rapporté par Mouslem et Abou Daoud]
Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) a dit : “On assiste le Vendredi à une heure, si un serviteur musulman l’attrape et y demande à Allah quoique ce soit, Allah comblera ses vœux.”
C'est pour cela qu'il y a dans la journée du vendredi une heure où les invocations sont exaucées. Les vœux à cette heure du Vendredi sont en toute certitude comblés, les invocations que qui que ce soit fera à cette heure-ci seront sûrement exaucées. “Allah comblera ses voeux”… Priez donc Allah.
Il y a une divergence sur cette heure particulière, Soit c’est la dernière heure (avant le coucher du soleil), soit c’est a  tout moment de la journée du vendredi (entre dhor et l'asr plus précisément).
 
La plupart des Oulamas disent que c’est probablement la dernière heure avant le crépuscule car c’est à cette heure-ci qu’Allah créa Adam. C’est donc pour nous rappeler combien nous Lui sommes chers, nous rappeler le mérite de ce jour et de cette heure où la poussière parla et Adam fut créé, c’est à cette heure-ci qu’Allah comblera nos vœux.
 
Entre dhor et l'asr
 
 
Abu Said et Abu Hurayra rapporte que le prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) a dit : "Le jour du vendredi il y a une heure durant laquelle tout serviteur aura tout ce qu'il demande, et elle est après l'asr ... (hadith rapporté par Ahmad).

Jabir rapporte que le prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) a dit : "Durant le jour du vendredi il y a douze heure, pendant une de ces heures, tout musulman qui invoque Allah, IL lui donnera ce qu'il demande. Cherche la dans la dernière heure après l'asr" ... (rapporté par Al-Nassa'i , Abu Daoud et Al-Hakim) !!!
 

L'Imam Ahmed Ibn Hanbal a dit
« La plupart des hadiths affirme que l'heure durant laquelle les invocations sont exaucées se situe après le prière de l'après-midi et après le coucher du soleil ».
 

Abû Salam ibn ‘Abdul-Rahmân (qu’Allah l’agrée) a dit :
« Des hommes parmi les compagnons du prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) se sont rassemblés et ont discutés à propos de l’heure qu’il y a le jour du vendredi. Ils se sont séparés et étaient unanimes sur le fait qu’elle était à la dernière heure du vendredi.» [Rapporté par Sa’îd dans son : Sunnan]

 
 
Au moment où l’Imam s’assied sur le minbar

Et pour ce qu’il en est du hadith de Muslim et Abû Dâwûd rapporté par Abû Mûssa qui a entendu le prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) dire en ce qui concerne cette heure du vendredi : « Elle commence au moment où l’Imam s’assied – c’est à dire sur le minbar – jusqu’à ce que la prière soit
terminée. » Ce hadîth est affaibli à cause de l’interruption et la perturbation de sa chaîne.
 
La dernière heure de la journée

‘Abdullâh Ibn Salâm (qu’Allah l’agrée) a dit : « J’ai demandé au le prophète (Salla Allah ‘alih wa salam), alors qu’il était assis : Nous avons dans le livre d’Allah des paroles qui affirment qu’il y a une heure, le jour du vendredi durant laquelle toute invocation faite dans la prière par un serviteur croyant est acceptée par Allah.  Le prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) répondit : « Ou certaines heures ». Je lui dis : « Tu dis vrai ». Je lui dis encore : « Quelle est cette heure ? ». « La dernière heure de la journée », répondit-il le prophète (Salla Allah ‘alih wa salam). » « Est cette une heure de prière ? », Demandais-je ». Certes oui, lorsque le serviteur (croyant) accomplit sa prière et s’assied, mais ne le fait que pour la prière, il est considéré comme étant en prière. » Rapporté par Ibn Mâjâ.

 

medine-9.jpg

Par Tcholébo - Publié dans : Vient de paraître
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 26 septembre 3 26 /09 /Sep 15:23

Les malades et les personnes en voyage

  1. Dans Sa Miséricorde, Dieu a donné des instructions pour que la personne malade ou en voyage durant le mois de Ramadan, compense par un nombre de jours égal aux jours manqués.
  2. Le Coran ne mentionne aucune maladie particulière et ne décrit pas celle qui exempte, du jeûne de Ramadan. Ainsi, une personne qui souffre d’une peine quelconque de l’estomac, des yeux ou du cœur, etc... peut jouir de cette dérogation. Le Coran s’exprime de façon générale, sans mentionner une quelconque intensité de la douleur ou le degré du danger de la maladie. Certains savants accordaient cette dérogation au début de l’Islam, même pour une blessure au doigt.
  3. Le Coran ne s’exprime pas, pour ce qui est des voyages, de la distance, ni des moyens de transports utilisés. Ainsi, la règle s’applique dans tous les cas de voyages, qu’il soit accompli à pied, à dos d’une bête de somme, en train ou par avion. Les savants ont divergé en ce qui concerne les distances donnant le droit à cette dérogation. Certaines autorités déclarent que l’un des compagnons du Prophète, un certain Dihyah Ibn Khalîfah, ayant parcouru, durant le mois de Ramadan, une distance de trois miles environ, avait considéré cette distance comme suffisante pour justifier une rupture du jeûne. Ses compagnons de voyage en firent autant.
  4. Voici les règles qui concernent les voyages durant le mois de Ramadan :
    a) Une personne voyageant durant le mois de Ramadan peut rompre son jeûne ou l’observer. Selon Anas Ibn Mâlik : "Nous avions l’habitude de voyager avec le Prophète. Il n’a jamais critiqué ceux qui jeûnaient ou ceux qui rompaient le jeûne".
    b) Il est préférable de rompre son jeûne si le voyage constitue un danger pour la santé de l’individu. Jâbir raporte qu’il était passé devant une foule au milieu de laquelle se trouvait un homme qui s’était mis à l’ombre. Demandant pourquoi cet homme s’était ainsi isolé, on répondit au Prophète qu’il jeûnait. Sur ce, le Prophète déclara que ceux dont la santé ne supporte pas le jeûne en voyage, peuvent le rompre.
    c) Il est préférable de rompre le jeûne en guerre. Abû Sa`îd, continuant ce qu’il avait dit précédemment ajouta : " Nous nous approchâmes de plus en plus de la Mecque. Le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, nous dit : "Vous êtes très près de votre ennemi et vous serez plus fort si vous rompez votre jeûne. Nous suivîmes son ordre".
    d) Un voyageur qui observe son jeûne peut le rompre à n’importe quel moment s’il le désire. Selon Ibn `Abbâs : "Le Prophète et les Croyants entreprirent la conquête de la Mecque, durant le mois de Ramadan. En route, ils passèrent près d’un ruisseau. Il était midi, et les gens assoiffés tendirent le cou alors que leur âme brûlait du désir de boire. Le Prophète prit une coupe pleine d’eau, la tint très haut, afin que chacun puisse la voir, et la but. Tout le monde suivi son exemple".
    e) Une personne peut rompre son jeûne avant de commencer un voyage. Muhammad Ibn Ka`b dit : "Un jour, durant le Ramadan, je me rendis chez Anas Ibn Mâlik. ce dernier se préparait à partir en voyage. Son chameau était déjà prêt et il portait ses vêtements de voyage. Il demanda de la nourriture qu’il mangea, alors je lui dis : "la rupture du jeûne de cette manière est-elle permise par la Sunnah ?" "Oui , répondit-il ".

Les femmes enceintes et celles qui allaitent leurs enfants

Les femmes enceintes et celles qui allaitent leurs enfants peuvent rompre leur jeûne, mais elles doivent le compenser après leur grossesse ou une fois que leurs enfants sont sevrés. Selon une tradition rapportée par Anas Ibn Mâlik Al-Ka`bî, le Prophète a dit : "Dieu a dispensé le voyageur d’une partie des prières et l’a également dispensé du jeûne ainsi que les femmes qui sont enceintes et celles qui allaitent". Les femmes enceintes ou celles qui allaitent peuvent rompre le jeûne, sil elles pensent qu’il peut causer du tort à leurs enfants. Cependant elles sont tenues de compenser ces jours manqués.

La vieillesse

Les savants ont des opinions variées au sujet du jeûne des personnes âgées. Certains dispensent le vieillard incapable de jeûner, à condition de nourrir un pauvre pour chaque jour non jeûné. Tel est le sens du mot fidyah ou rachat. D’autres le dispensent du jeûne sans fidyah, en se basant sur ce verset du Coran : "Dieu n’impose à aucune âme plus qu’elle ne peut". Ce cas de figure concernant les personnes âgées s’étend aussi à celles atteintes de maladies incurables. Le Sheikh Muhammad `Abduh pense que les gens qui font des travaux manuels fatigants comme les mineurs, et les prisonniers condamnés aux travaux forcés, sont dispensés de jeûne à condition de s’acquitter de la fidyah.
 

Par Tcholébo - Publié dans : Vient de paraître
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 26 septembre 3 26 /09 /Sep 15:19
  1.  
 

La nuit de valeur (laylat Al-Qadr)

Le Coran fut révélé la Nuit de la Valeur [1], une des nuits du mois de Ramadan. C’est une nuit de grandes merveilles et bénédictions que Dieu a décrite comme étant "meilleure que mille mois" . Cela veut dire que le mérite de ceux qui feront preuve de dévotion durant cette nuit surpassera le mérite de mille mois de dévotion. Ce grand mérite est cité dans la sourate du Destin (Al-Qadr) : "1. Nous l’avons certes, révélé (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr. 2. Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr ? 3. La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois. 4. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. 5. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube."
Ahmad Ibn Hanbal rapporte selon Ibn `Umar que le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, dit : "Que celui qui cherche cette nuit, la cherche le 27e jour de Ramadan". Il est méritoire durant cette nuit de prier et de réciter le Coran et de demander le Pardon de Dieu. Selon `Aïsha : " j’ai demandé au Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, ce qu’on doit souhaiter durant cette nuit. Il me répondit : "Dis, Seigneur, tu es Pardonneur et Généreux et tu aimes le pardon, accorde-le moi".
 
 
ramadan
Par Tcholébo - Publié dans : Vient de paraître
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 26 septembre 3 26 /09 /Sep 14:30

La Télévision et le Ramadan

 

Question

 
Quelle est la position de la Noble Législation vis-à-vis du fait de regarder la télévision, pour celui qui jeûne en Ramadan ?

Réponse


 
La télévision est un moyen parmi les autres, il renferme du bien comme il renferme du mal. Les moyens sont toujours jugés en fonction de l’objectif. En cela, la télévision est comme la radio, ou la presse... elle renferme ce qui est bon, de même qu’elle contient ce qui est mauvais. Au musulman de bénéficier de ce qui est bon et de s’écarter de ce qui est mauvais, qu’il soit en état de jeûne ou pas. Toutefois, pendant le Jeûne, le musulman doit prendre plus de précautions encore, afin que son jeûne ne soit pas annulé et qu’il ne soit pas privé de la rétribution de Dieu Exalté et Glorifié Soit-Il.
Je considère que le fait de regarder la télévision, n’est pas licite de façon absolue, ni illicite de façon absolue. Cela est selon ce qui est regardé sur l’écran de cet appareil. Si c’est une bonne chose, alors il est licite de la regarder et de l’entendre - comme les discours religieux, le journal des informations, et les programmes orientés vers le bien. S’il s’agit d’un mal -comme les spectacles dansants dévergondés et les choses semblables - il est interdit de voir cela quelque soit le moment, et cela est certain notamment pendant le mois de Ramadan.
Il y a des scènes qu’il est détestable de voir, même si elles n’atteignent pas le degré de l’illicite et tout moyen (ou outil) qui détourne de la mention de Dieu est illicite... Ainsi, si le fait de regarder la télévision, ou écouter la radio ou autre, distrait d’une obligation que Dieu a prescrite à Ses serviteurs, comme la prière - alors c’est dans ce cas un acte illicite. Il est illicite de négliger la prière pour quelque préoccupation que ce soit. Lorsque Dieu Exalté Soit-Il a rendu le vin illicite, Il a avancé cette raison : " Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l’inimité et la haine, et vous détourner de la remémoration d’Allah et de la prière. Allez-vous donc y mettre fin ? " [1].
Les responsables des programmes télévisés doivent craindre Dieu, en permanence, quant à ce qu’ils proposent aux téléspectateurs, et en particulier, pendant le mois de Ramadan, par respect à la sacralité de ce mois béni, pour aider les gens à obéir à Dieu, à accroître leur part en œuvres pies, et afin qu’ils ne portent pas leurs péchés et ceux des téléspectateurs, comme ceux dont Dieu a dit : " Qu’ils portent donc, au Jour de la Résurrection, tous les fardeaux de leurs propres oeuvres ainsi qu’une partie de fardeaux de ceux qu’ils égarent, sans le savoir ; combien est mauvais [le fardeau] qu’ils portent 
 
Par Tcholébo - Publié dans : Vient de paraître
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 21 septembre 5 21 /09 /Sep 17:32
 

Bismillah Er Rahmane Er Rahime
Au Nom d'Allah Le Tout-Miséricordieux Le Très-Miséricordieux


 
 
 Salam Alaykoum 

Toute l'équipe hawzzz est heureuse de vous souhaiter un très bon et bénéfique mois de Ramadhan.
Que ce mois soit pour chacun et chacune un grand apport spirituel bénéfique pour votre cheminement dans la vie d'ici-bàs jusqu'à rencontrer notre Seigneur Allah .
Que les meilleures, les plus belles Salutations et Bénédictions soient sur notre bien-aimé Messager d'Allah, la meilleure des créatures : notre bien-aimé Prophète
 
 
 
            
 
Chères soeurs, chers frères,
 
A travers ces modestes rappels, nous espérons sensibiliser votre attention sur l'importance des rappels en Islam, l'importance de l'éducation, vous aider dans votre cheminement et augmenter votre amour pour Allah - Exalté soit-il - et pour notre ben-aimé Prophète - que la paix et le salut soient sur lui -.
Puisse Allah nous assister et nous compter parmis Ses humbles serviteurs, Amine.
 
Ramadhane Moubarak Sa'Id à tous


Lorsque l'un
 de vous rompt l
e jeûne qu'il rompe
avec des dattes car
elles ont une bénédiction
 (barakat) et s'il ne trouve
pas de dattes, qu'il le rompe
avec de l'eau car elle est une
pureté" 

                         
Par Tcholébo
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 21 septembre 5 21 /09 /Sep 16:13

 
 
 
 
                                                      
 
            
 
 
J’ai choisi de vous parler de l’importance de la prier, car il y a pas mal des musulmans qui prendre le faite de ne pas faire la prière a la légère, parfois en regardant des fatwa ça fait mal au cœur :  mon père a soixante ans et il n’a jamais fait la prière, ma mère ne fait la prière que occasionnellement, mon mari a arrêté de prier, des jeunes qui font la prière que le vendredi et pendant le mois du Ramadan et des filles qui portent le voile et elles ne prient pas et la liste et très longue. Pour cela chers lecteurs et lectrices si vous connaissez quelqu’un qui fait pas la prière essayez de lui parler de l’importance de la prière essayer de le conseiller avec sagesse bien sure. Voila un article qui parle de l’impact et importance de la prière, et que peux vous aider pour vous argumenter au près des gens qui ne font pas la prière.
 
Impact et importance de la prière
 
La prière est la relation spirituelle qui lie le musulman à son Créateur et qui entretient le lien initial : la foi. Ainsi, Allah l’Exalté enjoint le croyant d'accomplir la prière pour se souvenir de Lui et L'invoquer : « [...] Accomplis la prière pour M'avoir en ta pensée. » (Sourate 20-14).
 
La prière est telle une lumière qui illumine l'âme humaine, de manière à ce que le musulman ait une vision particulière de la vie. Cette vision repose sur la compréhension des lois prescrites par Allah  et le respect de Ses interdits. Ce qu'Allah l’Exalté présente comme grand, le musulman le considère comme tel, et ce qu'Allah  dédaigne comme futile, le musulman le prend pour tel. Ainsi, le croyant ne ternit pas la pureté de sa foi et ne se laisse pas aller aux désirs et aux passions, car il ne veut pas s'attirer la colère d'Allah. 
 
Le Très-Haut dit : « [...] La prière préserve des turpitudes et des actes blâmables [...] » (Sourate 29-45).
 
Les bienfaits de la prière
 
 
Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salem) a dit : « La prière est une lumière.» (Rapporté par Muslim).
 
Si l'on peut comparer les péchés à des microbes ou à des insectes nuisibles, on peut dire de la prière qu'elle est semblable aux antibiotiques ou aux insecticides qui tuent tout ce qui nuit à l'homme. Cette métaphore se dégage, de toute évidence, du verset qui dit: « Accomplis la prière aux deux extrémités du jour, à certaines heures de la nuit ! Les bonnes actions dissiperont l'effet des mauvaises [...] » (Sourate 11-114).
 
Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salem) a dit : « Tout musulman qui, à l'heure exacte de la prière, fait bien ses ablutions, se prosterne avec humiliation et sincérité, voit tous ses péchés expiés, sauf s'il commet un péché capital. Cela vaut tout au long de sa vie. » (Sahïh Muslim).
 
`Uqba ibn Amr (Allah soit satisfait de lui), un Compagnon du Prophète  (Salla Allah ‘alih wa salem), rapporte la parole suivante du Prophète : « Tout musulman qui fàit ses ablutions dans les règles et qui accomplit sa prière comme il se doit, sachant la valeur de toute parole prononcée au cours de la prière, repart [innocent], comme s'il venait de naître.  » Hadith rapporté dans le recueil de Muslim (Sahïh Muslim).
 
Tant qu'il est en état de prière, le musulman est entouré d'un halo de lumière divine. Les anges de la miséricorde l'entourent, suivent ses mouvements, comptent ses pas et ses gestes, se bousculent pour être auprès de lui quand il s'assoit en attendant la prière, l'écoutent quand il invoque le nom d'Allah en Le glorifiant et Le louant ou quand il récite les versets coraniques ou salue le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salem).
 
 Tels sont les bienfaits de la prière qui font que le croyant mérite la satisfaction d’Allah, Son pardon et Son Paradis. Abû Hurayra (Allah soit satisfait de lui), rapporte que le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salem) a dit : « La prière collective vaut vingt-cinq prières chez soi ou sur le lieu de commerce [ou de travail]. Quand l'un de vous fait ses ablutions comme il se doit, et quitte son domicile uniquement dans le but d'aller à la mosquée pour prier, chaque pas qu'il fait sur le chemin de la mosquée l'élève d'un degré [dans la piété] et effâce un de ses péchés. Tant qu'il est sur le lieu de la prière et tant qu'il est en état de pureté [tant que ses ablutions sont valides], les anges le saluent et prient pour lui en disant : " Allah, salue-le et, fais-lui miséricorde. " Tant qu'il attend la prière, il est considéré comme dans un état de prière. » Hadith authentifié, rapporté par Muslim, Abü Dâwûd, at-Tirmidhî et Ibn Mâja.
 
Abû Hurayra (Allah soit satisfait de lui) rapporte également le hadith suivant du Prophète (Salla Allah ‘alih wa salem):  « Des anges vous rendent visite la nuit et d'autres le jour, à l'heure de la prière de l'aube [Sobh] et à l'heure de la prière de la fin de l'après-midi [`asr], puis ils remontent vers les Très-Haut qui leur demande - tout en sachant la réponse : " Que faisaient Mes créatures à l'heure où vous les avez quittés ? " Ils répondent: " Nous les avons laissés en train de prier; et quand nous les avons rejoints, ils étaient aussi en train de prier. "» Hadith authentifié, rapporté par Muslim et Bukhârî.
 
Le foyer musulman
 
Le foyer musulman est un foyer dont les membres entament la journée en invoquant Allah, en Le glorifiant, en lisant le Coran et en faisant la prière, en s'agenouillant devant Allah et en se prosternant devant Sa Grandeur, en levant les bras pour solliciter le Très-Haut, pour qu'Il allège les fardeaux, réalise les voeux, facilite les tâches, ouvre les coeurs au bien et aide les travailleurs à gagner leur pain de manière licite.
Un foyer musulman est un foyer dont les membres répondent à l'appel de la prière à tout moment, obéissent aux ordres d'Allah et respectent Ses interdits. Des hommes et des femmes y vivent avec Allah, de Qui ils puisent le soutien, le bonheur et la victoire. Ils s'en remettent à avec amour et crainte, et comptent sur Son aide dans toutes les situations. La prière établit, en effet, une relation continue avec Allah. Elle est lumière et miséricorde. Elle ouvre le chemin vers la satisfaction d'Allah et vers Son Paradis. Elle garantit Son soutien et Sa protection.
 
La prière renforce les liens parmi les croyants
 
                                
 
Par ailleurs, la prière permet de renforcer les liens parmi les croyants. Le musulman, lorsqu'il se rend à la mosquée dans le but de plaire à Allah, rencontre son frère [ou sa soeur], se place à côté de lui pour prier, emprunte le même chemin pour aller à la mosquée ou s'en retourner, se lie ainsi d'une amitié saine et pure. C'est ainsi qu'ils ont envie de faire plus ample connaissance et partager leurs sentiments et leur foi. Une union sacrée, faite de la lumière divine, les lie ainsi et donne naissance à la fraternité, ciment de la solidarité de la communauté musulmane.
La prière est une discipline qui nous apprend à organiser notre temps, à être attentif à la propreté, à associer le geste et l'idée, le savoir et la pratique, à établir un équilibre entre l'élévation de l'âme et la culture de l'esprit. Par la prière se fait l'éducation islamique de l'être humain.
 
 
L’importance de la prière
 
                            
Si l'on qualifie les différents éléments du culte musulman comme les piliers de l'islam, la prière est certes le pilier central. Après la shahâda qui consiste en la profession de la foi, la prière est l'acte le plus important pour le musulman. Elle représente avec la foi (al-imân) la base de la croyance musulmane.
C'est le seul élément du culte musulman qui a été prescrit lors d'une magnifique cérémonie céleste. Le Prophète  (Salla Allah ‘alih wa salem) a reçu ce commandement, sans l'intermédiaire de l'Ange Gabriel, d'Allah directement, la nuit de son ascension vers le Ciel.
Le Coran et la Sunna accordent une place prépondérante à la prière, qui n'a d'égale que celle de la foi. Ces versets coraniques et paroles du Prophète qui traitent de la prière sont trois fois plus nombreux que les versets et paroles traitant des autres éléments du culte.
Ainsi, les jurisconsultes, tout au long de l'Histoire, ont eu des positions différentes envers celui ou celle qui néglige la prière par paresse.
Quant à la personne qui délaisse la prière parce qu'elle ne la reconnaît pas obligatoire par mépris ou par défi, elle est désignée mécréante par la totalité des jurisconsultes musulmans. Il est regrettable de voir de nos jours un grand nombre de personnes, dites musulmanes, négliger la prière, ainsi que nombre d'autres
devoirs religieux.
 Tu  seras avec ceux que tu aimes
Considérer un homme comme mécréant a plusieurs conséquences : au cas où il est marié à une femme musulmane, son mariage n'est plus valide. Si cet homme meurt, la prière funéraire ne peut être faite pour lui.
Les hadiths utilisés par les jurisconsultes pour étayer leurs positions vis-à-vis de la personne délaissant la prière par paresse sont les suivants :
Jâbir (Allah soit satisfait de lui) rapporte du Prophète  (Salla Allah ‘alih wa salem) : « La distance séparant le musulman de la mécréance est franchie quand il délaisse la prière. » Hadith rapporté dans les recueils de Ahmad, Muslim, at-Tirmidhî et Ibn Mâja.
Burayda (Allah soit satisfait de lui) rapporte du Prophète (Salla Allah ‘alih wa salem): « Le pacte entre eux [ceux qui embrassent l'islam] et nous est symbolisé par l'accomplissement de la prière. Celui qui la délaisse, il renie la foi.  » Hadith rapporté par Ahmad et les auteurs de Sunan.
 
`Abdallah ibn Shafiq al-Uqayli (Allah soit satisfait de lui) dit : «Les Compagnons de Muhammad (Salla Allah ‘alih wa salem) ne considéraient comme acte de mécréance que le fait de délaisser la prière » Hadith rapporté par At-Tirmidhi et al Hâkim.
 
                   
"lorsque tu veux parler à Allah fais ta prière. Lorsque tu veux qu'Il te parle, lis le Coran" (Imam Ibn Hanbal)

Qu'Allah le Très-Haut vous protège.
Par Tcholébo
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 21 septembre 5 21 /09 /Sep 15:22
Que la Paix d'Allah Le Tout Miséricordieux et Sa Miséricorde Vous Accompagne

"Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés" S16 V125

Connaître la personne à qui l'on s'adresse est crucial.
On ne parlera pas des miracles scientifiques du Coran à un passionné de poésie.
L'Islam est LA Vérité et il existe une infinité de voies qui mènent vers cette vérité. Certains seront attirés par le Coran. D'autres par l'Unicité de Dieu (pur monothéisme), d'autres parce qu'ils auront entendu l'Addhan. D'autres par la rationalité de l'Islam, d'autres par l'amour d'Allah swt pour ses créatures, d'autres par la vie du Prophète (pbsl), etc...Plus important encore, beaucoup deviendront musulmans juste pour avoir vu un vrai musulman et ensuite désiré être comme lui.
Les Chrétiens sont très "amour". Vous pourrez montrer tous les arguments du monde à un Chrétien pour lui faire voir que l'Islam est La Vérité, il ne vous écoutera pas car vous n'aurez pas atteint son coeur. Certains curés/prêtres leurs mentent à propos de l'Islam (expérience personnelle). Ils disent qu'Allah est un Dieu différent et qui est très colérique. Ils disent que nous sommes des esclaves de Dieu alors qu'ils sont les fils de Dieu.. En gros, ils font passer l'Islam pour une religion sans amour alors que c'est le contraire.

Vous n'allez pas parler des djinns à quelqu'un qui ne croit pas en Dieu.
De même, si quelqu'un est intéressé par l'Islam, laissez-lui le temps de voir sa foi grandir en lui avant de l'"obliger" à prier ou à porter le hijab, etc.. A partir de sa conversion, tout sera entre lui/elle et Allah swt. Vous n'êtes pas là pour juger les gens (surtout que vous ne connaissez pas leurs intentions).
Commencez donc par parler de la Shahada. Puis quand vous aurez bien discuté de la shahada, passez à la prière, puis à la zakat, au jeune du mois de Ramadan puis au Hajj. Si les cinq piliers de l'Islam sont dans cet ordre ce n'est pas pour rien !! N'oubliez pas que le Prophète (pbsl) a passé 13 ans à parler de la shahada. Sans shahada, le reste est inutile!
Prenez votre temps. Ne mettez pas la charrue avant les boeufs.
Aux US, la plupart des gens se convertissent après avoir entendu la définition de la Foi en Islam (croyance en Allah, en les Anges, en les Livres, en les Prophètes, en le Jour du Jugement, en le Destin). Pensez-y !
Etre musulman ne signifie pas "ne pas manger de cochon et c'est tout" comme malheureusement beaucoup de personnes pensent

Par Boubacar Issaka Tcholé
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • : L'Islam au Niger
  • L'Islam au Niger
  • : Islam Niger Divers
  • : Que la paix soit sur vous et bienvenu sur ce site entièrement consacré à l'Islam. Le jeûne du mois de Ramadan débutera le Mercredi 12 septembre 2007 inch'Allah. Toute l'équipe d'IslamNiger souhaite à tous nos frères et nos soeurs un très bon jeûne du mois de Ramadan. Que Dieu bénisse votre jeûne. Vous trouverez sur ce site de nombreuses informations sur différents thèmes classés. À votre gauche, vous avez le sommaire et sur la droite, les dernières nouveautés du site. Il y a aussi la liste d
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus